Les cygnes qui, lorsqu’ils sentent qu’il leur faut mourir, au lieu de chanter comme auparavant, chantent à ce moment davantage et avec plus de force, dans leur joie de s’en aller auprès du Dieu“. C’est Socrate qui écrit ces quelques mots pour évoquer le chant du cygne. Malgré sa fière allure blanche et sa courbure si élégante, le cygne est malheureusement pourvu d’un chant dissonant. Néanmoins, il aurait un moment de grâce musicale juste avant de mourir. Au moment de leur trépas, les cygnes se distingueraient par un chant de tristesse grâcieux.

L’ultime élan avant la mort

Swan songs – les chants du cygne donc – est une anthologie de comic-books, écrite par W. Maxwell Prince. En six épisodes indépendants, le scénariste d’Ice Cream Man propose six variations sur la dernière chose réalisée par quelqu’un avant de mourir. A cette date de publication, la fin du monde, la fin d’un mariage, la fin de la fin du monde sont les trois situations développées, dans lesquelles les personnages vont vivre leurs derniers instants avec panache, avec bravoure, en toute beauté, passionnellement ou en pleine conscience.

La partie graphique de chaque épisode est confiée à des artistes différents et talentueux : Martin Simmonds (Departement of Truth), Caspar Wijngaard (Home Sick Pilots), Filipe Andrade (The Many Deaths of Leila Starr / Toutes les morts de Leila Starr), Caitlin Yarsky (Black Hammer) et Alex Eckman-Lawn. Pour le sixième numéro, il faudra attendre le mois de décembre pour découvrir qui en sera le co-auteur.

Pour le premier épisode, le compte à rebours nucléaire est enclenché et un fils veille sur sa mère hospitalisée, alors que le monde sombre dans le chaos. Dans le second opus, un couple divorce et s’entre-déchire littéralement lors de duels et de combats épiques. Enfin, dans le troisième numéro, après un cataclysme nucléaire, un couple revit comme de nouveaux Adam et Eve dans un monde transformé.

Cette anthologie évoque donc, à chaque épisode, l’aboutissement d’une histoire, la conclusion d’une trajectoire, le dénouement d’une vie sous le prisme du fantastique, de la romance ou de la fin du monde. W. Maxwell Prince plonge le lecteur dans de nouveaux univers à chaque numéro sans trop le prendre par la main : charge à lui de se débrouiller dans cette immersion et de se laisser porter jusqu’au point d’orgue de l’existence des personnages.


Références

Swan Songs – W. Maxwell Prince
publié par Image Comics


Retour aux articles de blog